MesCategories

jeudi 14 juillet 2016

Une montée de 100 kilomètres... ça vous dit?

Pour tout vous dire, nous avons triché un peu ... La suite ci dessous!

Après avoir passé 2 jours à Nazca afin de recharger les batteries et visiter des vestiges pré incas, une longue, longue ascension nous attendait pour monter la Cordillière des Andes.

Pour en revenir à Nazca, c'est une ville très touristique, avec beaucoup d'hôtels, beaucoup d'animation et avec un marché assez énorme on l'on peut trouver tout et n'importe quoi. C'est ici que nous faisons les provisions pour les prochains jours. C'est un gros dilemme car qui dit provisions (manger + boire) dit poids handicapant!
On part donc avec 16 litres d'eau, quelques pains et sachets de pâtes, juste ce qu'il faut d'après les renseignements glanés sur le net.



Momies de chamanes (civilisation pré inca)




Nous voila donc partis vers 8 heures pour une des plus longues ascensions jamais effectuées par les P'Tits Vélos. Les premiers kilomètres sont rassurants, on ne peut pas dire que la pente soit exceptionnelle, mais il n'y a pas de moment de répit, ça monte tout le temps. Le revêtement est bon et la moyenne (au début) est correcte.

Par contre nous n'imaginions pas un soleil aussi présent combiné à une nature très minérale et désertique, crème solaire obligatoire!
En route pour 98 kilomètres d'ascension




Après une bonne pause au Km 23 (certains se reconnaîtront!), Nous décidons de continuer notre chemin pour trouver un lieu de bivouac sympa. Les kilomètres défilent lentement, qu'importe, le paysage est impressionnant.
La descente doit être sympa aussi
Nous nous arrêtons au kilomètre 36, au bout d'un parking, à 200 mètres de la route principale, vue imprenable sur la vallée. Nous avons juste une mission ce soir là, hormis le fait de profiter du coucher de soleil; celle de "garder" un bull doser qui vient d'être livré derrière notre tente (je pense que les vélos seront volés avant le bull ?). Verdict du jour: 5 heures 17 minutes de vélo pour .... 38 kilomètres soit 7,4 Km/h de moyenne. Jamais fait si bas!

Lieu du bivouac du jour 




Paysage au réveil

Vue sur une des plus haute dune (du monde?) + 2000m



Nous repartons donc pour continuer cette montée interminable, le stock d'eau a bien diminué et nous sommes soulagés de trouver un petit commerce au Km 43,5 où nous refaisons le plein d'énergie.

Nous atteignons le Km 52 avec ses commerces à l'heure de midi. Avant de déjeuner, nous discutons avec un Péruvien qui s’intéresse à notre voyage. A la fin du repas, lorsque nous remontons sur nos vélos et alors que le soleil commence à bien chauffer, le 4*4 de la personne avec qui nous avions discuté s'arrête à notre hauteur et nous propose de nous emmener un peu plus haut pour nous aider à avaler cette difficulté. Et bien devinez quoi? ... on n'a pas pu refuser. Lui et son collègue ont chargé les vélos en 2 minutes et nous voila partis pour un tour en 4*4 pendant 30 kilomètres soit une bonne journée de vélo de gagnée et quelques litres de sueur! Ok c'est un peu facile diront certains, mais on ne regrette rien!

Wilmao et son ami

C'est ainsi que nous sommes parachutés au Km 84, Wilmao nous explique que maintenant ça va descendre. En fait la route descend sur 2/3 kilomètres et remonte de plus belle, sauf que maintenant nous sommes à 3500 mètres d'altitude et que nous avons de plus en plus de mal à produire un effort.

Nous décidons de nous poser à plus de 3800 mètres d'altitude soit 2 kilomètres avant le sommet, ça devient de plus en plus compliqué et nous trouvons un endroit qui nous paraît sympa.
Pause à 3700m, il faut prendre une décision. Avancer ou s'arrêter?





Altitude au bivouac

Bivouac du jour!


 La nuit tombe vite, le froid aussi, il est 17h et il fait 5°, je m'occupe du feu et de la popote pendant que Magali prépare le couchage.
Après un repas express et un peu de temps passé auprès du feu de camp, une voiture s'arrête à notre hauteur avec gyrophare et haut parleur. Il s'agit de la police qui vient nous "déloger" car nous nous sommes installés (sans le savoir) dans un parc et le camping y est interdit!
Il est 19h, il fait nuit et il fait pas loin de 0°! Nous n'avons pas de solution de replis, de plus à cette altitude, la "forme" n'est pas au rendez vous. Les policiers repartent et nous comprenons qu'ils reviendront pour "vraiment" nous déloger. Nous décidons de rester là malgré tout! La nuit à donc été compliquée; à chaque passage de voiture on se demandait si c'était pour nous. Le matin c'est gelé dehors et le vent est bien présent, nous n'avons pas du tout souffert du froid dans la tente.

C'est ainsi que nous plions très tôt pour prendre la poudre d'escampette car nous imaginions revoir les policiers au petit matin afin de nous coller l'amende que nous n'avions pas eue la veille! C'est donc à 7 heures que nous venons à bout de notre première "vraie" grimpette, bien contents que tout se soit bien fini. Maintenant nous sommes pressés de redescendre pour récupérer, faire redescendre l'altitude et vérifier que les freins marchent toujours!

Photo du matin à 4000m

Enfin une descente, nous atteindrons ce soir là Puquio après 61 kilomètres, les paysages changent, nous traversons différents villages. Les enfants ne sont pas très en forme (gorge), nous allons peut être y rester un peu plus longtemps que prévu?

Arrivée à Puquio


















31 commentaires:

  1. Vv Vvilmao c'est le même en pick-up. Ça bouge ça monte ça descend ça roule. Avec des variations de températures aussi fortes ils vont être immunisés contre le rhume les bichons. Avec vous à TT

    RépondreSupprimer
  2. Vv Vvilmao c'est le même en pick-up. Ça bouge ça monte ça descend ça roule. Avec des variations de températures aussi fortes ils vont être immunisés contre le rhume les bichons. Avec vous à TT

    RépondreSupprimer
  3. Ça y est c'est le début de l'aventure !! Prenez votre temps pour bien récupèrer à Puquio car la suite n'est pas toute plate non plus ... mais elle est très belle !

    RépondreSupprimer
  4. Que d'aventures déjà en si peu de temps ... c'est passionnant de vous lire.
    Les paysages sont superbes. Profitez-en bien. La bise de nous 5.

    RépondreSupprimer
  5. Que d'aventures déjà en si peu de temps ... c'est passionnant de vous lire.
    Les paysages sont superbes. Profitez-en bien. La bise de nous 5.

    RépondreSupprimer
  6. Super, on attend vos récits avec impatience. Profitez!!!!
    Gwen&Gaëtan

    RépondreSupprimer
  7. Déjà des problèmes avec la police locale! Bouh les criminels ! ;)

    RépondreSupprimer
  8. Coucou la p'tite famille, merci pour ces récits de voyage, les paysages sont magnifiques! Bien vu le pick-up! et la police locale a du vous mettre un bon coup de pression mais elle est certainement tombée sur de vrais brigands, de quoi être occupée pour le reste de la nuit! Bises. Les Paliern. PS: pas besoin d'aller aussi loin pour choper un mal de gorge, ici, on est touché aussi...et on ne dort pas dans notre jardin pourtant ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Vos récits me régalent tout comme votre aventure. 4000m ça fait une sacré bosse!! Amusez vous bien et bravo à notre Champion Félix ;)

    Julien OBLED & Chantepie Bmx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Promis, on sort le maillot de Chantepie BMX bientôt! Affaire à suivre ....

      Supprimer
  10. Coucou à vous quatre, nous suivons avec intrigue vos récits captivants, et attendons avec impatience la suite de l'aventure qui nous fait voyager avec vous. Merci et bon courage. Bisous de nous quatre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi qui aime la montagne, tu te régalerais! Promis je te garde les cartes.

      Supprimer
  11. J'adore vous lire.... Je voyage avec vous. Que de magnifiques découvertes ! J'attends avec impatience le prochain post..bons coups de pédales à vous 4. Soizic

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  13. Bravo à à vous quatre!un petit coup de pouce en 4*4,c'est aussi des rencontres ce voyage,ça se refuse pas...,enfin,yvan je te reconnais pas t'aurais pu suivre le 4*4 en wheeling,pour la photo ça aurait eu de la gueule! :-) bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un an sans wheeling .... Tu crois que je saurais encore?

      Supprimer
  14. Une petite famille bien courageuse merci de nous faire voyager avec ses belles photos et vos commentaires profitez bien

    RépondreSupprimer
  15. Une petite famille bien courageuse merci de nous faire voyager avec ses belles photos et vos commentaires profitez bien

    RépondreSupprimer
  16. christian guette14 juillet 2016 à 18:51

    Bravo les amis,quelle aventure ! Les paysages sont magnifiques.
    le mal de gorge ne m'etonne pas du tout, en altitude l'hygrometrie descend et l'air est plus irritant, et avec un tel effort ...ouais sauf le 4x4 !
    bonne route
    ch

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, l'air est très sec (on s'en rend compte surtout la nuit), le fait de monter des marches nous essouffle aussi, on devrait s'adapter avec l'aide de la feuille de coca?
      On a un très bon médecin qui nous a bien briffer ...

      Supprimer
  17. Toujours aussi contents de vous lire ! Quelle aventure ! Des bises à vous !

    RépondreSupprimer
  18. Bravo à à vous quatre!un petit coup de pouce en 4*4,c'est aussi des rencontres ce voyage,ça se refuse pas...,enfin,yvan je te reconnais pas t'aurais pu suivre le 4*4 en wheeling,pour la photo ça aurait eu de la gueule! :-) bisous.

    RépondreSupprimer
  19. Quelle aventure ..dur dur mag35

    RépondreSupprimer
  20. Nous voyageons avec vous grâce à vos photos. C'est génial!!!!!!!!!!!
    Bisous à vous 4 et en particulier à Magali un bon anniversaire.

    RépondreSupprimer
  21. Coucou les petits loups!
    Nous sommes fiers de vous et de vos prouesses sportives le tout devant des paysages incroyables. Bon vent à tous les 4

    RépondreSupprimer
  22. Super les routards !! ça c'est de la cote ;) ça va redescendre...

    RépondreSupprimer
  23. Salut les aventuriers...
    sympa la p'tite vue matinale!!!!
    très agréable de vous suivre.
    Portez vous bien, bonne continuation...
    Yannick

    RépondreSupprimer
  24. Salut les aventuriers,
    Un petit coucou depuis la Bretagne. Que de belles photos et panoramas magiques.
    Bon courage.

    Cyril du GCS

    RépondreSupprimer
  25. Ne jamais refuser l'aide d'un pickup ! Vous avez vraiment bien fait, nous avons refusé une fois, et l'avons bien regretté ensuite ;).
    Vous avez fait de bien belles étapes dans la montée, bravo !

    RépondreSupprimer
  26. Salut les amis, on s'est loupé de peu de très peu. Nous avons entendu parlé de vous par des automobilistes qui nous disaient avoir vu une famille avec le même vélo devant! Après on nous a dit que vous étiez derrière !
    Nous avons aussi bien pensé à vous lorsque nous avons fait la descente de Nazca ! Chapeau parce que ça devait vraiment être dur !
    Nous avons aussi croisé Fabien et Marielle à Estrellita.
    C'est Marie-Anne qui est tombé sur notre blog :unefamilleavelo.fr et qui nous a gentiment envoyé un message.
    Bref, on vous a peut-être loupé au Pérou mais peut-être que l'on se croisera en France !

    Bonne suite à vous et bon vent !!!

    Fabrice Laure, Annouk, Zélie Timothée

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires